02  Mme SANGAM LUCIE small.jpg

LA FONDATION FU’A TOULA KADJI DEFOSSO ET L’AUTONOMISATION DES FEMMES : ACTIVITES DE LA JIF 2019

August 2019

Par Mme Lucie Sangam

Présidente de la Fondation Fu’a Toula Kadji Defosso

La Fondation Fu’a Toula est une initiative de feu KADJI DEFOSSO Joseph pour qui participer au bien-être et à l’éducation des populations était un devoir. Elle représentait et représente encore aujourd’hui le témoignage de sa reconnaissance envers les populations camerounaises pour leur fidélité, reconnaissance traduite par de nombreuses actions sociales (construction d’écoles, de forages, dons divers) tendant à l’amélioration de leurs conditions de vie. Le père KADJI, malgré son succès, considérait que la formation lui aurait permis d’obtenir de meilleurs résultats.

C’est pourquoi la fondation Fu’a Toula Kadji Defosso s’est donnée pour mission, en plus, de promouvoir l’excellence et soutenir l’éducation. En accord avec les principes de son fondateur, elle mettra l’accent sur la formation de la femme en tant que pilier de la famille dans la société camerounaise, garante des valeurs de la société et de l’éducation des enfants. Très active dans les tâches ménagères, la femme ne participait pas ou très peu à l’instruction académique des enfants et aux débats de société. L’accès à la formation lui a permis de s’instruire davantage, de mieux saisir les enjeux de la société dans laquelle elle évolue et de participer activement à l’éducation scolaire des enfants.

 

De plus, elle lui a permis de gagner progressivement en autonomie et de prendre position avec assurance sur les grands problèmes de la société en général et ceux de son foyer en particulier.

La Journée Internationale de la Femme donne l’occasion de sensibiliser celle-ci sur ses droits notamment le droit à la formation, l’égal accès aux opportunités d’emploi et d’entreprenariat. C’est dans cette optique que la Fondation, en partenariat avec UCB, a mis en place un programme visant à octroyer des bourses d’une part et à financer des projets d’autre part. Ce programme qui a été lancé en 2017, a déjà permis de former 56 femmes et de financer 4 projets.

 

Au sortir de la cérémonie de remise des attestations de bourse aux lauréates de l’édition 2019 à laquelle a participé la représentante de la Délégation Régionale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle dont nous appelons vivement le partenariat en 2020, 24 femmes ont été sélectionnées pour bénéficier de formations en hôtellerie, électricité, infographie, conduite d’engins de levage tandis que 6 autres de la cuvée 2018 se verront octroyer des financements pour la réalisation de projets dans les domaines de l’élevage, la production de miel, la fabrication de panneaux solaires et la chocolaterie.