LA PIERRE ANGULAIRE 
DE LA CERTIFICATION 
ISO 9001 / 2015

19 DSC_0044.jpg

Par Aimé Christian NANA NGATCHA,

Chef de Département Qualité UCB 

La nouvelle nous est parvenue comme une onde de choc.

 

Nous avions le souci et le rêve de continuer ensemble cette magnifique aventure que nous avions démarrée sous son impulsion en 2017 ;
Cette aventure de la refonte, de la modernisation et de l’émergence à deux chiffres pour l’horizon 2025.

 

Afin d’atteindre cette émergence, Mr Ajewole avait décidé d’utiliser un des outils de management dont l’efficacité n’est plus à démontrer - L’intégration progressive des systèmes de management dans le pilotage de la stratégie.

 

Le premier système de management à être intégré fut le système de management de la qualité pour lequel, au cours d’une réunion du comité de Direction, il annonça solennellement son intention de voir l’Union Camerounaise de Brasseries être certifiée ISO 9001/2015.

 

Le projet ne fut pas un long fleuve tranquille. Il nous fallu trente-six (36) mois pour atteindre l’objectif avec aux commandes un Directeur Général qui n’avait de cesse de multiplier les stratagèmes afin de fédérer tout le personnel autour de cet objectif qui pour lui représentait plus qu’un challenge ; il n’avait de cesse de me répéter les mêmes mots : « NANA, I know it’s not easy, but just keep up to the challenge and I know you can »

Ces mots d’encouragement avaient pour moi comme un effet boomerang, et me redonnaient suffisamment de forces pour continuer à délivrer cet ‘extra mile’ cher à son cœur.

Un authentique rayonnement professionnel

 

Mr Ajewole n’avait de cesse de nous rappeler qu’en tant que  responsable du projet de certification, il se devait, lui, de prêcher par le bon exemple par l’application des principes de la qualité et du respect des exigences de la norme ; il avait cette façon très particulière de nous le faire savoir : « It’s not me, It’s an ISO requirement ». Ceci avait le mérite à chaque fois de nous faire rire, et au même moment de comprendre son degré d’implication et surtout de motivation à l’égard de tous, de s’approprier les attentes pour la certification à venir.

Les exemples foisonnent :

- La responsabilité de la Direction Générale : Il ne cessait de prêcher par l’exemple et de sortir de son bureau afin de montrer le bel exemple. Les activités de sensibilisation, de formation et de coaching organisées à l’intention des acteurs pour lesquels il demandait à chaque fois à être personnellement impliqué. En tant que Directeur Général, il était présent du début à la clôture des débats. Nul possibilité, pour aucun d’entre nous, de faire machine arrière

- L’approche factuelle dans la prise de décisions : Que dire de plus en dehors de ces souvenirs mémorables des comités de Direction et autres réunions pendant lesquels il n’hésitait pas à reprendre le responsable en répétant « Where are the facts ? »

 

Mr Ajewole, tout au long du processus de certification, s’est investi dans les formations complémentaires non seulement dans le domaine de la qualité, mais aussi du corps de métier des différents pilotes. Il avait acquis la conviction que la gestion des crises, la complexité dans le changement des pratiques et des mentalités, la diversité de nos horizons et les enjeux liés à l’implémentation de la démarche qualité  impliquaient des liens étroits avec tout le monde, pour un passage réussi. J’ai pris avec fierté son relais sur ce créneau particulier.

Une fois la certification obtenue et durant le premier comité de direction suivant, après ses mots de félicitations et d’encouragement à l’intention de tous, il a achevé son discours par cette phrase qui de nos jours continue de résonner encore et encore : « C’est maintenant que le plus dur commence, car nous devons nous battre désormais au quotidien non seulement pour continuer de nous améliorer, mais aussi de maintenir notre certification et démontrer aux yeux de tous que cela n’a pas été le fruit du hasard »

 

Je retiens de ce grand homme des images fortes :

Un ingénieur authentique, une capacité d’analyse et de proposition, un chef de projet;

Un homme disponible pour des conseils remarquablement éclairants;

Un stratège et un visionnaire avec le souci de la mise en œuvre, et donc beaucoup de pragmatisme;

Un homme de bien, un homme très complet, un honnête homme.

 

Va et repose en Paix, Mon DG. Cette flamme que nous avons allumée continuera de briller avec la mise sur pied prochaine d’autres systèmes de management qui s’inspireront tous, sans aucun doute, de l’expérience inoubliable que tu nous as fait vivre.