02 CHRISTIAN NANA.jpg

SMQ : LE POURQUOI DU COMMENT

Février 2020

Par CHRISTIAN AILE NANA NGATCHA

Chef du département qualité UCB

L’Union Camerounaise de Brasseries s’est engagée depuis juin 2018 à mettre en place un Système de Management de la Qualité (SMQ). L’implémentation de cette démarche vient de s’achever par l’obtention de la certification ISO 9001-2015. La rédaction de KADJI NEWS a l’honneur de recevoir le Chef du Département Qualité, Monsieur Christian Aimé NANA NGATCHA qui a accepté volontiers de répondre à nos questions et nous lui en savons gré. Retrouvez ci-dessous l’intégralité de l’interview qu’il nous a accordée.

KADJI NEWS : Bonjour Monsieur Nana, l’Union Camerounaise de Brasseries vient d’obtenir sa certification ISO 9001 version 2015; Pouvez-vous expliquer à nos consommateurs, clients et à nos lecteurs ce que cela implique ?

 

 

Chef de Département Qualité : De prime abord, il importe de rappeler que l’adoption d’un système de management de la qualité relève nécessairement d’une décision stratégique de l’entreprise. La conception et la mise en œuvre d’un tel système tiennent compte de besoins variables, d’objectifs particuliers, de produits fournis, des processus employés, de la taille et de la structure de l’entreprise. La certification est donc le moyen d’attester, par l’intermédiaire d’un organisme-tiers certificateur, de notre aptitude à respecter les exigences réglementaires et à fournir des produits et services conformes aux attentes et aux besoins de nos clients et parties intéressées pertinentes.

 

KADJI NEWS : Quelle est la nécessité d’une telle démarche pour une entreprise comme l’Union Camerounaise de Brasseries ?

 

CDQ : Je commencerai par citer le philosophe physicien et homme d’état Américain (Benjamin Franklin, 1706-1790) qui disait je cite « Un clou manquait, et le cheval perdit son fer ; à cause de ce fer manquant, le cheval fut perdu ; n’ayant plus de cheval, le cavalier fut perdu ; capturé et tué par l’ennemi, tout cela à cause d’un clou de fer à cheval » ; cet exemple illustre de manière explicite comment une petite cause presque négligeable peut engendrer un effet énorme à issue dramatique.

Imaginons un seul instant que les entreprises aient continué sur cette voie, qu’aujourd’hui encore aucun système de management de la qualité n’ait existé, qu’aucun contrôle n’ait été effectué. Comment aurions-nous dès lors utilisé tous les outils à notre disposition ? Nous aurions habité des maisons construites sans respect d’une norme, conduit une voiture n’assurant aucune sécurité; La vie quotidienne serait donc une aventure périlleuse ? Heureusement, le contraire s’est produit. La mise en place de normes et certifications au sein des entreprises a permis d’éviter ce genre de situation et d’améliorer la qualité des produits et services. C’est toujours le cas d’ailleurs et nous progressons de jour en jour grâce à notre démarche Qualité. Nous nous démarquons ainsi de nos concurrents par la qualité de nos produits et services, de notre savoir-faire Camerounais d’où notre slogan « 100% Camerounais ».

Grâce à cette démarche Qualité, nous espérions aussi être davantage reconnu auprès de toutes nos parties intéressées pertinentes et clients, afin d’obtenir pour eux de nombreux privilèges.

02 illustration smq_2x.jpg

KADJI NEWS : Comment UCB s’est-elle déployée pour arriver à la certification ISO 9001/2015 ?

 

CDQ : Nous pouvons dire sans ambages au vu de la concurrence de plus en plus accrue et compte tenu de l’interdépendance des acteurs économiques et de la complexité croissante de leurs relations, que les entreprises ont besoin de s’appuyer sur une organisation optimisée, un engagement fort de leur personnel et des relations de confiance avec leurs partenaires ; en guise de leitmotiv, la mise sur pied par l’État du Cameroun, après la signature des Accords de Partenariat Économique(APE), d’un programme de mise à niveau des entreprises locales afin de les rendre plus compétitives rendait impérative la décision de nous lancer dans cette belle et exaltante aventure. Pour y arriver, nous avons lancé notre démarche il y a deux ans environ avec l’élaboration dans un premier temps de toute la documentation. Nous avons ensuite lancé officiellement la démarche en juin 2018 et pris la mesure de notre évolution grâce aux audits de qualité internes réalisés.

KADJI NEWS : Comment définiriez-vous donc la Qualité à UCB ?

 

CDQ : La qualité pour nous à UCB est l’organisation que nous déployons au quotidien pour placer nos clients et nos parties intéressées pertinentes au cœur de nos réflexions dans l’optique de toujours mieux les satisfaire. Pour cela, nous avons défini une politique qui se décline en 5 objectifs que nous nous engageons à respecter:

Améliorer nos infrastructures et notre environnement de production

Valoriser notre capital humain

Tendre vers l’excellence opérationnelle

Asseoir notre notoriété

Assurer notre rentabilité pérennité

De plus, notre fonctionnement est basé sur l’amélioration continue, c’est-à-dire que nous voulons toujours mieux faire pour satisfaire nos clients et l’ensemble de nos partenaires.

 

KADJI NEWS : Qu’est ce qui garantit que vous respectez vos engagements ?

 

CDQ : Nous avons mis en place des systèmes de contrôle en interne pour nous assurer que tout a été mis en œuvre pour fournir les meilleurs produits et services à nos clients et parties intéressées pertinentes. Nous mesurons nos performances quotidiennement et lorsqu’une dérive se produit, nous mettons en place des actions de correction et d’amélioration. Nous réalisons également des audits internes (examens) plusieurs fois par an pour vérifier le respect de nos procédures et l’atteinte de nos objectifs. Nous réalisons des enquêtes clients plusieurs fois par an pour nous assurer de leur satisfaction. D’ailleurs, chacun d’eux peut nous donner son avis, que sa réclamation et/ou dossier ait abouti ou non.

03 illustration SMQ_2x.jpg

KADJI NEWS : En quoi la certification ISO 9001/2015 va-t-elle influencer la carrière de chaque membre du personnel ?

 

CDQ : Sur ce point, la certification va avoir de nombreux impacts notamment sur l’harmonisation des méthodes de travail qui va induire un gain en réactivité et en professionnalisme, une gestion plus efficiente de leur carrière à travers la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences mise en place. Ils pourront, par voie de conséquence, faire valoir cette expérience dans leurs pratiques professionnelles et sur le marché du travail.

 

KADJI NEWS : En une phrase, qu’est-ce que la Qualité apporte à vos clients et à vos parties intéressées pertinentes ?

 

CDQ : La qualité leur apporte la garantie qu’ils seront écoutés, que des produits et services de qualité leur seront fournis. Elle leur témoigne aussi de notre bonne foi et de la volonté de tout mettre en œuvre pour leur trouver la meilleure solution possible.

 

KADJI NEWS : Que gagnera l’Union Camerounaise de Brasseries à court, moyen et long terme à travers cette certification ?

 

CDQ : Les avantages de la certification ISO 9001 pour nous UCB sont énormes.

Nous pouvons citer entre autres :

04 illustration SMQ_2x.jpg

La garantie du professionnalisme donnée aux clients, aux fournisseurs et autres partenaires ;

Notre image de marque avec positionnement et concurrence possibles sur le plan international et dans les relations commerciales nationales et internationales ;

La réduction des dysfonctionnements, anomalies, réclamations et non-conformités ;

L‘amélioration de l’écoute client permettant de le fidéliser et de gagner sa confiance ;

L’ouverture sur le marché international en donnant la confiance aux partenaires prospectés ou présents que l’Union Camerounaise de Brasseries fonctionne selon un système de qualité universellement reconnu ;

Une plus-value nous permettant de mieux maîtriser notre propre fonctionnement et d’optimiser valablement notre rendement donc d’augmenter nos revenus, etc.

 

 

KADJI NEWS : Maintenant que l’Union Camerounaise de Brasseries est certifiée, pouvons-nous dire que tout est accompli ?

 

CDQ : Tout au contraire. J’ai coutume de dire que la qualité n’est pas une destination mais un voyage ; en d’autres termes, obtenir la certification ISO 9001, c’est comme bâtir une fondation solide pour notre maison. C’est maintenant que tout commence car ce sera l’occasion de travailler davantage pour construire une entreprise forte par-dessus tout et de nous améliorer au quotidien pour le plus grand bonheur de nos clients et parties intéressées pertinentes.

 

KADJI NEWS : Quelles sont les perspectives ?

 

CDQ : Les perspectives sont grandes. Premièrement continuer à travailler dur afin de préserver cette certification acquise. Deuxièmement, dans un avenir très proche, nous lancer dans la démarche de certification de nos produits à la norme ISO 22000, UCB étant une entreprise agroalimentaire, en droite ligne avec les exigences de la loi sur la sécurité des denrées alimentaires promulguée par le Président de la République du Cameroun récemment et érigeant, de ce fait, les principes HACCP en obligation pour toute entreprise agroalimentaire ; l’objectif restant bien sûr de nous inscrire dans la logique d’excellence opérationnelle qui aujourd’hui est incontournable pour toute entreprise qui se veut pérenne et compétitive ■

 

Interview réalisée par Isaac Aimé NZOUAMI TCHANA