01 NADINE GAKAM Icone articles.jpg

Lutte contre la pandémie de Covid-19: reprise effective à l’Union Camerounaise de Brasseries

Septembre 2020

Par NADINE GAKAM

Directrice Ressources Humaines  UCB

L’Union Camerounaise de Brasseries a annoncé la reprise, le 1er juillet 2020, de son personnel appelé à effectuer du télétravail depuis la fin du mois de mars 2020 dans le but de réduire le risque de propagation de la pandémie de Covid-19.

 

A titre de rappel, une épidémie de coronavirus (Covid-19) avait été déclarée dans la province de Wuhan en République populaire de Chine au mois décembre 2019. Sa propagation en Asie, en Europe et en Afrique avait entraîné le décès et la mise en quarantaine de plusieurs milliers de personnes.

Quelques jours plus tard, l’annonce par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du passage de l’épidémie au stade de pandémie avec plus de 170 000 personnes contaminées dont 6 500 décédées dans 146 pays a conduit à une concertation interministérielle le 17 mars 2020 à l’issue de laquelle le Premier Ministre a pris 13 mesures visant à garantir la protection de tous et chacun, et limiter la propagation du virus. Parmi ces mesures figuraient notamment :

 

  • L’interdiction des rassemblements de plus de cinquante personnes sur toute l’étendue du territoire national,

  • La fermeture systématique des débits de boissons, des restaurants et des lieux de loisirs à partir de 18 heures, sous le contrôle des autorités administratives ;

  • La limitation des déplacements urbains et interurbains sauf en cas d’extrême nécessité ;

  • La recommandation faite aux populations d’observer strictement les mesures d’hygiène recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé, à savoir se laver régulièrement les mains au savon, éviter les contacts rapprochés tels que se serrer les mains ou s’embrasser, se couvrir la bouche pour éternuer…

03 RGB APW_0060.jpg

C’est en application de ces recommandations gouvernementales que l’Union Camerounaise de Brasseries a pris un certain nombre de mesures pour barrer la voie à cette pandémie. Au nombre des actions entreprises dans ce sens figure la sensibilisation la plus large possible sur les messages relatifs aux cinq gestes « barrière » résumés ci-après:

- MAINS : Les laver souvent.

 

Outre la sensibilisation, des distributeurs de solution hydro alcooliques ont été disposés à des points précis du site en complément des contrôles effectués à l’accès au moyen de capteurs thermiques

  • COUDES : Tousser dans le pli

  • VISAGE : Eviter de le toucher, et porter un masque en permanence

  • DISTANCES : Garder au minimum un mètre d’écart avec les tiers

 

Les mesures de distanciation sociale préconisées par le Gouvernement ont été mises en œuvre à travers la réduction ou l’annulation des regroupements et autres réunions

  • PREVENTION : Rester chez soi, sauf en cas de force majeure

Une nouvelle organisation du travail s’est imposée avec la mise en place du télétravail qui a été une expérience réussie puisqu’elle a permis l’exploitation optimale d’outils modernes de communication (vidéoconférence,…) et permis également de concilier les exigences liées à la prévention contre la pandémie et la nécessité de maintenir une communication effective entre les managers et leurs collaborateurs, gage de la poursuite de l’exploitation.

02 RGB APW_0024.jpg
03 APW_0009.jpg

L’assouplissement, le 30 avril 2020, des mesures restrictives prescrites par le Gouvernement n’a cependant entraîné aucun relâchement à l’Union Camerounaise de Brasseries où la vigilance reste de mise avec le maintien des mesures « barrière », notamment le port obligatoire du masque, la tenue des réunions par vidéoconférence pour respecter la distanciation sociale aussi bien pour les employés ayant repris le travail ce 1er juillet 2020 que pour l’ensemble du personnel.