• UNION CAMEROUNAISE BRASSERIES UCB

DOSSIER : FUA TOULA’A KADJI DEFOSSO : UN HERITAGE DE GENEROSITE



La marche de l’histoire de la brasserie typiquement africaine et particulièrement camerounaise, va de pair avec celle de Fua Toula’a Kadji Defosso.


De la tentative à l’inédit, le parcours des affaires de ce bâtisseur est jonché d’actes de générosité, tous sous-tendus par son amour du Cameroun et de ses frères camerounais.

Kadji Defosso Joseph a été un véritable novateur dans la dynamique du monde brassicole, et bien au-delà. Les entreprises du groupe qu’il a fondé et son influence économique (et donc sociale) sont désormais et pour longtemps encore, reconnus et établis


Il fut l’un des premiers, sinon le premier à mettre en place le plaisir récompensé et les gains dits ‘de proximité’ sous les capsules.


Action inédite, mais fortement appréciée des consommateurs. Elle a participé à mettre en branle la dynamique UCB , au point de faire des émules chez les concurrents qui au départ prenaient de haut cette technique de vente « made by Kadji », comme une vulgaire action dédiée à des personnes simplement assoiffées de gratuité.


En 1994, les initiatives pour la récompense des élèves « Majors » à travers le pays, furent une initiative nouvelle pour son Cameroun qu’il affectionnait. Cette innovation a permis de voir en UCB et son patron l’enseigne d’une mesure citoyenne de la qualité de l’éducation.

Des actions sociales qui ne se comptent plus sont relevées dans les aspects de la santé, de l’encadrement à l’éducation, de l’ appui aux actions institutionnelles, ce qui lui a valu les multiples reconnaissances et médailles de la République jusqu’aux plus élevées.


Parti de Bana dans sa tendre jeunesse, Fua Toula’a Kadji Defosso, aimait à répéter que chacun doit faire son travail avec brio, car nous sommes tous venus « chercher nos vies ».

Homme d’éthique et particulièrement rigoureux, sa générosité surprenante rime avec son courage d’avancer, d’essayer, et surtout de gagner, car il suffit juste d’exister pour pouvoir sans frustration et sans complexe aucun réaliser chaque jour une progression dans le monde des affaires.

Cette parfaite générosité reconnue des consommateurs camerounais faisaient de lui un être connu et aimé pour la prise en compte réaliste des préoccupations des nationaux.


Pour le consommateur camerounais, « Papa Kadji » comme ils l’appelaient affectueusement, était le gage tangible de leur sécurité, car il leur offrait ce « sacré » qui leur était caché, en osant là où s’arrêtaient les concurrents en majorité étrangers.


Construire le « jardin » de la consommation à la camerounaise et pour les camerounais était désormais possible grâce à lui.


A ce jour, dans les commentaires et besoins recensés dans la rue, les clients et consommateurs, expriment vivement leur souhait de participer à l’ « héritage » de FUA TOULA’A KADJI DEFOSSO.

Cette dimension de générosité inégalée, restera le socle véritable d’une affinité multi générationnelle entre les consommateurs, les clients, les employés, l’état camerounais, le monde de l’industrie et Papa Kadji Defosso.


Avec lui, nous nous rappelons que le « temps » est la mesure de toute réussite qui se respecte.

De lui l’on retiendra que le culte de l’effort permanent et du dépassement de soi, sont les maîtres-mots de la marche ambitieuse vers de grandes actions.


Parti de BANA pour réussir, il est arrivé à séduire le monde entier. BRAVO Patriarche, « Standing Ovation» à Fua Toula’a KADJI DEFOSSO.


Nous t’aimons profondément pour ce que tu as fait pour nous.


LOUIS ALBERT BIKELE

62 vues0 commentaire