• UNION CAMEROUNAISE BRASSERIES UCB

L’HISTORIQUE DE L’EAU A UCB



De toutes les ressources naturelles que la terre possède, l’eau saine et agréable à boire est la plus importante. Aujourd’hui nous vivons dans un environnement où l’accès à l’eau potable reste une quête permanente. Pour résoudre ce problème, ceux qui le peuvent ont choisi d’aménager des forages domestiques à usage personnel ou communautaire. C’est une solution parmi tant d’autres, mais il est important de connaître la nature de l’eau et avoir confiance en sa qualité car de par sa composition chimique ou bactériologique, elle peut s’avérer dangereuse pour notre santé et devenir un poison au lieu d’étancher notre soif.


Pour répondre à cette problématique, UCB décide en 2003 de mettre sur le marché des eaux minérales au Cameroun sa marque d’eau « Madiba » qui signifie en langue Douala locale « Eau ». Cette eau mise en bouteille est captée au cœur de la terre à partir d’un forage de 110 mètres de profondeur d’où son slogan « Au Cœur de la Terre ». Son traitement se fait au travers d’une succession de filtrations sur sable et charbons actifs qui ont pour rôle de retenir tout ce qui est particule et odeur. Par la suite, elle est désinfectée avant sa mise en bouteille. Avec la qualité au centre de nos préoccupations, le marché des eaux minérales qui prend des proportions importantes, la montée des maladies hydriques dans notre pays, et suivant la logique d’amélioration continue qui fait partie de nos principes régaliens, nous avons mené des études dans le but de garantir la qualité de notre eau pour le bien de nos consommateurs. C’est ainsi que nous avons repensé notre système de traitement qui non seulement permet de parer à toute éventualité sur la qualité de l’eau venant de la nappe phréatique, mais d’assurer aussi la stabilité et la qualité du produit fini « Madiba ».


A cet effet, nous avons à ce jour modernisé toute notre unité de traitement d’eau. Les filtres à sable ont été remplacés par une série d’ultrafiltration, le filtre à charbon actif par un système constitué d’ultraviolet (UV) et de désinfection au chlore (avec un taux de rémanence élevé) par de l’ozone (avec une rémanence qui disparait au bout d’une quinzaine de minutes maximum et ce pour le plus grand bien du consommateur).


La culture du contrôle qualité étant solidement ancrée dans notre processus, nos deux laboratoires d’analyses (physico-chimique et bactériologiques) ont été équipés d’instruments de contrôle de pointe tel que le spectrophotomètre DR 6000. Celui-ci permet une analyse physico-chimique complète en passant par des milieux de culture sélectifs pour la recherche des germes spécifiques. Les analyses sont faites par des opérateurs qualifiés et compétents. L’eau c’est la vie, mais une eau de qualité douteuse et sans contrôle peut plutôt nuire à la vie.


L’eau Madiba, à ce jour, fait partie des eaux de qualité sur lesquelles les consommateurs peuvent désormais compter.



Christian NANA, Chef de Département Qualité

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout